comparatif-de-mutuelle.net - Comparateur Mutuelle Dentaire en ligne


Dépense annuel
en optique :
Soins dentaires :
Hospitalisation prévue cette année ?
Médecine non remboursée
(Osthéopatie, acupuncture...)
Dépassements d’honoraires ?


La sécurité sociale et vos frais de soins dentaires

Vous avez certainement déjà remarqué que quel que soit le régime de sécurité sociale obligatoire auquel l'on est affilié, les soins dentaires les plus coûteux sont très mal pris en charge. En effet, si vous devez vous faire poser une couronne, celle-ci coûte entre 600 et 1200 €. Or, la sécurité sociale ne vous rembourse que sur la base d'un tarif de convention fixée à une centaine d'euros, ce qui est très insuffisant. Il en résulte que malheureusement, un Français sur cinq ne fait pas suffisamment soigner ses dents ou celle de ses enfants, car sa situation matérielle ne lui permet pas de faire face à ce type de dépense.

Pourtant, les problèmes dentaires concernent toute la population, qu'il s'agisse des adultes, des enfants ou des retraités. Par conséquent, toute personne a intérêt à souscrire une mutuelle lui permettant de bénéficier de remboursements grâce auxquels elle pourra offrir des soins dentaires de qualité à toute sa famille.

Même si chacun de vos enfants, votre conjoint et vous-même avez la chance d'avoir des dents solides, vous devez souscrire cette mutuelle. En effet, personne n'est à l'abri d'une fracture dentaire pouvant résulter d'une chute, d'un accident survenant lors d'une pratique sportive ou d'une agression commise par un délinquant.

Par ailleurs, si vos parents ont une dentition fragile, il se peut que vous héritiez de ce petit problème ainsi que vos enfants qui pourraient également hériter de la fragilité dentaire des parents de votre conjoint. Vous pouvez également être confronté tôt ou tard à un manque de solidité de vos dents résultant d'une décalcification ou de toute autre cause.

De plus, si les dents de l'un de vos enfants ont poussé de travers, il risque de devoir subir un traitement par appareillage pour que ses dents retrouvent une position adéquate. Ce traitement peut coûter plusieurs centaines d'euros par trimestre et la sécurité sociale ne le rembourse que partiellement à un enfant mineur. Si le traitement est proposé à un adulte, il n'y a aucun remboursement de la sécurité sociale.

Vous pourrez donc constater qu'une mutuelle prenant bien en charge des soins dentaires que la sécurité sociale rembourse mal est nécessaire si vous tenez à éviter que votre budget familial soit déséquilibré si vous avez besoin de soins de ce type.

Sachez aussi que les dentistes sont obligés de facturer les couronnes, les bridges ou les implants à des sommes nettement supérieures au tarif de convention de sécurité sociale, car il leur serait tout à fait impossible de vous offrir un travail satisfaisant s'ils se conformaient à ce tarif. En effet, pour vous donner satisfaction et pour éviter tout risque de complication, votre dentiste doit respecter une hygiène rigoureuse et des normes de qualité très strictes. Il doit notamment faire fabriquer la prothèse par un professionnel offrant de solides garanties pour que le patient soit sûr que sa prothèse aura un aspect esthétique agréable et qu'elle durera longtemps. Tout ceci a un coût qui doit être couvert pour que le dentiste puisse gagner sa vie correctement.

Sachez par ailleurs qu'il est évident que la sécurité sociale n'est pas près de pouvoir bien prendre en charge les frais de prothèse dentaire, car elle est régulièrement déficit comme vous l'avez sans doute remarqué.

La seule solution consiste donc à choisir une mutuelle qui vous permettra de bien faire soigner vos dents en étant à l'abri de tout souci financier. Avant de procéder à la mise en concurrence des différents organismes, vous avez intérêt à demander à votre dentiste d'examiner vos mâchoires ainsi que celles de votre conjoint et de vos enfants. Votre dentiste pour en effet vous signaler quels sont les soins qui pourraient être nécessaires dans le futur pour votre famille et ceci constituera une indication précieuse pour votre choix.

Le choix de votre mutuelle dentaire

Après avoir obtenu l'avis de votre dentiste au sujet des frais dentaires auxquels vous risquez de devoir faire face, il faut tenir compte des loisirs pratiqués par vos enfants et par vous-même. Ainsi, si vous pratiquez un sport tel que le rugby, le motocross , l'équitation ou le VTT, vous êtes exposé à un risque non négligeable pour vos dents.

Tenez également compte de la fréquence des agressions physiques dans votre quartier. Si vous êtes exposé à un risque d'agression important, le choix d'une mutuelle dentaire devient absolument indispensable. Il en est de même si vous exercez un métier dans lequel vous êtes exposé à des risques de chute ou d'accident.

Pour choisir votre mutuelle dentaire, il faut commencer par évaluer les remboursements auxquels votre mutuelle d'entreprise (ou celle de votre conjoint) vous donne droit. Si ces prestations sont suffisantes, vous pouvez vous en contenter. Par contre, si vos besoins de soins dentaires vous semblent importants (et notamment si vos dépenses risquent de dépasser le plafond annuel éventuellement fixé par cette mutuelle), il faut choisir une mutuelle complémentaire. Dans ce cas, il est conseillé de calculer le total des frais dentaires que vous devez engager chaque année pour chacun des membres de votre famille, ce qui vous permettra d'avoir une première idée de vos besoins. Ensuite, il faut intégrer les risques de frais dentaires résultant de pathologies dont vous auriez hérité et ceux qui sont engendrés par les risques d'accidents ou d'agression auxquels vous êtes exposé.
Tenez également compte des remboursements proposés par chaque mutuelle pour les soins suivants :

Il faut également vérifier si les remboursements proposés sont indiqués en montants ou en pourcentage du tarif de la sécurité sociale. En effet, si la mutuelle vous annonce un remboursement de 200 % du tarif de la sécurité sociale pour une couronne, vous ne toucherez que 200 € environ. Si la mutuelle prévoit des plafonds pour vos remboursements annuels, vérifiez si ceux-ci ne sont pas trop bas. D'autre part, méfiez-vous des éventuelles franchises prévues dans les contrats et des délais de carence. Faites un premier tri pour éliminer les mutuelles qui proposent des prestations inadaptées à la situation de votre famille. En second lieu, examinez avec soin les formules proposées par les mutuelles présélectionnées et choisissez l'offre la plus avantageuse.